Se produjo un error en este gadget.

martes, 12 de enero de 2010

Oubay en Paris !!!

Gente,
Oubay Atassi nos llego a Paris el Sabado 9 de enero, y se quedo hasta el lunes 11, a las 09H, donde se tomo avion para la vuelta a Miami.
Se vino solo para pasar una noche con nosotros...quién da mas ?
Antes de volverse a Miami, paso un momento con Marie-Louise....
Nos cuentan ?

lunes, 11 de enero de 2010

le tour de suisse a vélo

Entretien avec Lukas STADTHERR, membre de Velobüro
V&T : Quel a été le processus pour aboutir à la création de la fondation La Suisse à vélo ?
LS : La fondation La Suisse à vélo a été créée en 1995, l’offre concrète a été officialisée en 1998.
Son but était de promouvoir le vélo en Suisse, principalement sur les volets tourisme et loisir mais aussi au quotidien, d’améliorer l’offre, la ‘compréhensibilité’ de l’offre, la communication, de renforcer la marque suisse comme destination pour le vélo et d’apporter une valeur ajoutée économique.
L’initiative est venue d’un bureau d’étude privé, Velobüro, qui, dans un souci de transparence, a créé la fondation ‘Suisse à vélo’, et par mandat, a pris en charge le projet.
C’était une grosse prise de risque au début, les quatre membres du bureau n’ont pas été rémunérés pendant près d’un an.
Après un an et demi, la structure s’était consolidée et a obtenu un budget de 3 millions d’euros pour quatre ans, de 1995 à 1998.
Les fi nancements provenaient des 26 cantons (50%), des ministères de l’Etat suisse (30-40%) et de partenaires privés (10-20%).
V&T : Concrètement, comment s’est mise en place ‘La Suisse à vélo’ ?
LS : Une des premières choses au niveau spatial a consisté à définir des corridors d’itinéraires avec les cantons et les acteurs concernés.
Ensuite, les techniciens des cantons ont concrétisé ces itinéraires. Dans un deuxième temps, nous nous sommes attachés à la communica-
tion via la mise en place de balisage avec une signalétique commune au niveau national.
Le troisième et le quatrième points concernaient la création de guides pour chaque itinéraire et la mise en place du site internet.
Enfi n, pour la cinquième étape, il s’agissait de faire le lien avec les transports publics, de
mettre en place le réseau de location de vélo et de prestations d’hébergements.

www.suisse-a-velo.ch